écho de Montrouge

pour tout voir, tout savoir et tout partager sur montrouge

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Commerces Un cobaye chez Franck Provost

Un cobaye chez Franck Provost

Envoyer Imprimer PDF

Une expérience de 100 ans est quasi arrivé à un de nos lecteurs en début de semaine chez un coiffeur de la Vache Noire.


Dans ce temps, en 1920, chez nos cousins éloignés, un grand reporter nous décrit "une visite à l'école de coiffure nécessite la bravoure méprisante et sans illusion de l'homme qui marche crânement à la mort".

A cette époque, on pouvait se faire raser et coiffer gratis par des apprentis. , du au don de soi.

Notre fervent lecteur a pu connaître quasiment la même expérience, du pas des vainqueurs allant chercher sa "coupe", il franchit la porte d'un salon portant le nom d'un coiffeur de renom; l'acceuil est bon , ainsi que l'étape du bac, une charmant coiffeuse l'installe à son poste, les premiers coups de ciseaux sont fébriles, la coupe vient de commencer lorsqu'une autre coiffeuse se joint à la première pour faire une conversation potin... un peu plus tard, une troisième personne se joint au duo pour guider la coiffeuse, malheureusement pour notre lecteur sans succès.

Après le fin de la dite coupe, notre lecteur n'a pas eu la chance que cette prestation soit gratis, il payât donc la coiffeuse 24 euros et à la sortie du salon il s'engouffrât dans une boutique voisine pour s'acheter un bonnet afin d'éviter de faire peur aux enfants à la sortie du centre commercial.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les évènements à venir

Aucun évènement prévu pour le moment.
Voir calendrier

Les derniers commentaires


Nos publicités

Echo(s) Sociaux

Echo(s) RSS