écho de Montrouge

pour tout voir, tout savoir et tout partager sur montrouge

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Politique Réaction des pirates !

Réaction des pirates !

Envoyer Imprimer PDF

 

Chers citoyennes, chers citoyens

Vous avez été 603 électeurs à voter pour nous[1], ce qui représente 1,54%[2], et nous vous remercions de vos suffrages. Nous remercions tous ceux qui se sont déplacé pour voter et qui participent ainsi au jeu démocratique du choix de nos représentants. Nous regrettons le nombre trop important d'abstentionnistes. Les lois ne se font pas toutes seules, elles conditionnent nos libertés, notre aptitude à évoluer dans la société, mais aussi notre confort, nos revenus, et la vie de nos enfants.


 

Nous regrettons aussi les incident survenus contraire aux principes démocratiques: destruction et maculation d'affiches, dégradation du local de militants[2], envers qui j'envoi ma sympathie.

Le premier tour nous donnait une triangulaire:

* Julie Sommaruga (PS)
* Marie-Hélène Amiable (Front de Gauche)
* Jean-Loup Metton (Nouveau Centre - UMP)

Nous ne sommes pas sans savoir que les électeurs qui nous ont donné leur suffrage au premier tour ne sont pas liés à nos recommandations du second. Nous ne pouvons nous empêcher cependant de proposer quelques éléments de réflexion afin que chacun puisse voter en connaissance de cause.

Au Parti Pirate, nous accordons peu d'importance aux belles promesses, que ce soit des promesses de mesures ou des promesses de résultats. Nous voulons savoir ce que fera le candidat une fois élu, et ce qu'il a fait des précédents mandats dont il a eu la charge. Nous jugeons plus sur les faits que sur les discours.

Marie-Hélène Amiable fit savoir par la suite qu'elle se désistait en faveur de Julie Sommaruga[19]. Que perdons nous, que gagnons-nous avec son désistement ?

Marie-Hélène Amiable, député sortante, était membre de la commission des affaires culturelles et de l'éducation à l'assemblée.

Nous avons apprécié dans ses interventions sur le livre numérique son appel à prendre en compte les licences libres et le financement public, à prévoir une rémunération juste et équitable des auteurs[5] et protéger les initiatives des auteurs qui font usage des licences libres[6]... même si elle n'a parlé à aucun moment de DRM, ni de l'inanité de vouloir fixer un prix aux fichiers PDF.

Nous avons apprécié aussi ses explications sur la taxe sur la copie privée où elle sait expliquer l'inadéquation de tout le schéma de pensée qui a permis l'apparition de la loi HADOPI[7]. Elle a d'ailleurs voté contre la loi HADOPI[8].

À titre personnel, nous avons apprécié également ses prises de positions en 2007 envers les réfugiés italiens (Persichetti, Battisti, Petrella...)[16].

Nous avons apprécié enfin son votre contre la loi LOPPSI[9], qui a pourtant été insuffisant: elle avait était en effet absente lors du vote de l'article 4 de la loi LOPPSI, qui instaure une censure de l'internet, par des agents contrôlés par le ministère, en dehors du circuit judiciaire.

Pourquoi était-elle donc absente ce jour là ? Marie-Hélène Amiable est aussi maire de Bagneux et vice présidente de la Communauté d'Agglomération Sud Seine. Il est courant chez les élus de cumuler les charges de députés et de maire, mais cela fait partie des choses qu'il faut éradiquer[10]. Dans n'importe quelle situation de la vie civile, personne n'accepterait de donner deux emplois et deux salaires à une même personne. Chacun de ces sièges requière un investissement à temps plein. Lorsqu’un élu cumule les mandats, non seulement il ne peut occuper convenablement chaque responsabilité et en néglige donc une partie, mais en plus il peut être en situation de conflits d’intérêts et amené à favoriser sa ville, son département ou sa région par l’intermédiaire de ses autres mandats. Ceci apporte peut-être un éclairage supplémentaire à son désistement.

Voyons qui reste en lice...

Julie Sommaruga est adjointe au maire de Bagneux en charge de l'enseignement. Justement, l'enseignement...

Quelles sont ses positions sur le fichage des enfants (base-élève) et que compte- t'elle faire à l'Assemblée, une fois élue, pour y donner fin?

Elle n'a pas signé le pacte du logiciel libre[4]. Quelle est sa position sur l'usage du libre dans les écoles, à la fois pour les outils logiciels que pour les documents pédagogiques? A-t'elle l'intention de réclamer un assouplissement du droit d'auteur pour autoriser les enseignants et les élèves à utiliser dans leur enseignements les ressources qu'ils trouvent sur internet (textes, visuels, sonores, audio-visuels) quelles que soient leurs licences et sans risquer de se mettre dans des situations illégales? A-t'elle pris conscience de l'importance de l'accès internet dans l'éducation et réclamera t'elle l'abrogation de la loi HADOPI qui prévoit de couper l'accès internet des foyers en sanction de partages de fichiers effectués par des tiers?

Le mandat de député pour lequel demande vos suffrages n'est pas juste un titre. C'est une charge accaparante et une grande responsabilité. A t'elle l'intention de renoncer à sa charge de conseillère municipale pour mieux se consacrer à sa charge de député, ou bien préférera-t'elle négliger l'un des deux postes?

Jean-Loup Metton est maire de Montrouge, vice-président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, vice président de la communauté de commune Chatillon-Montrouge (président sur 2008-2011). Comment quelqu'un qui s'est engagé sur autant de mandats envers ses électeurs et les autres citoyens résidents peut-il demander quelques années après, aux mêmes électeurs, de l'« envoyer au national ». Est-ce qu'il n'y a pas assez de travail dans la commune, au conseil Général, dans la communauté de commune qui requière son attention? (il faut croire que non puisque son « travail de fond à Montrouge [...] n’est pas encore terminé »[10]). Le Parti Pirate est contre le cumul des mandats[11], contre cette situation nuisible qui encourage les

élus et autres responsables politiques à délaisser leurs responsabilités nationales au profit de la conservation d’un fief politique. Le législateur en a pris conscience: un député ne peut être sénateur ou député européen, ni ministre (la loi prévoit son remplacement, le temps de son mandat, par son suppléant), mais l'éthique commande d'aller plus loin. Lorsqu'on lui pose la question, Jean-Loup Metton signale avec regret que puisque « la loi n’autorise le cumul que de deux mandats [...] [il sera] donc amené, si [il est] élu, à démissionner du Conseil Général »[10]. Merci donc au législateur d’avoir mis cette disposition, sans quoi Jean-Loup Metton aurai certainement prévu de garder ses trois mandats.

Jean-Loup Metton a signé, en 1998, l'appel des maires s'opposant au contrat d'union entre personnes de même sexe et de la signature de ce contrat en mairie. Sa position est-elle la même aujourd'hui?

Aucun de ces candidats n'a signé le Pacte du logiciel libre[4] ni la charte Anticor[11]. Nous n'avons pas d'information sur leur engagement vis-à-vis d'un meilleur respect des droits humains en France (ont-ils signé l'appel aux 10 engagements lancé par Amnesty International [12]?).

Aucune des deux villes de Bagneux[13] et Montrouge[14], où officient deux de nos candidats, n'a pris le pas du Libre et de l'ouverture des données publiques[15]. Les sites de ces deux villes publient ses documents sous le régime général du tous droits réservés alors que ces textes, photos et reprographies d'archives ont été financées avec de l'argent public, et devraient être à disposition des citoyens pour tous les usages qu'ils souhaitent en faire.

Chers électeurs, sur les problématiques que le Parti Pirate a souhaité mettre en avant[17], vous avez donc des éléments vous permettant de vous faire une idée. Nous n’appellerons pas à voter blanc ni à s’abstenir. Nous vous demandons de vous informer, de vous déplacer, et de voter en conscience.

Les électeurs qui souhaitent me contacter, et les candidats qui souhaitent répondre à ces informations peuvent me joindre via mon blog de campagne [18].

[1] http://www.lemonde.fr/resultats-elections-legislatives/11eme-circonscription-des- hauts-de-seine/
[2] http://echo-montrouge.com/Politique/les-impressionnants-resultats-des-elections- legislatives-2012-a-montrouge.html

[3] http://juliesommaruga.fr/le-local-du-ps-de-bagneux-degrade-1320.html
[4] http://campagnes.candidats.fr/legislatives2012/
[5] http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2010-2011/20110121.asp#INTER_40 [6] http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2010-2011/20110121.asp#P3846_6516 [7] http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2011-2012/20120069.asp#INTER_32 [8] http://www.jaimelesartistes.info/12mai.php?dep=Hauts-de-Seine
[9] http://loppsi2.partipirate.org/ code postal 92220
[11] http://jeanloupmetton.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=65 [10] http://legislatives.partipirate.org/2012/transparence-de-la-vie-politique/ §2
[11] http://anticor.org/
[12] http://www.amnesty.fr/Documents/10-engagements-pour-un-meilleur-respect- des-droits-humains-en-France

[13] Site de la ville de Bagneux: http://www.bagneux92.fr/index_actu.php [14] Site de la ville de Montrouge: http://www.ville-montrouge.fr/
[15] http://legislatives.partipirate.org/2012/ouverture-des-donnees-publiques/ [16] http://www.pierremansat.com/article-7097397.html

[17] http://legislatives.partipirate.org/2012/themes-nationaux/
[18] http://www.candidatscitoyens.org/marcel2012/
[19] http://echo-montrouge.com/Politique/pas-de-triangulaire-a-montrouge.html

Mise à jour le Jeudi, 14 Juin 2012 12:32  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les évènements à venir

Aucun évènement prévu pour le moment.
Voir calendrier

Les derniers commentaires


Nos publicités

Echo(s) Sociaux

Echo(s) RSS