écho de Montrouge

pour tout voir, tout savoir et tout partager sur montrouge

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Politique Rencontre avec Nicolas Groelly, Jeune Responsable UMP de la 11ème circonscription

Rencontre avec Nicolas Groelly, Jeune Responsable UMP de la 11ème circonscription

Envoyer Imprimer PDF

Dans le cadre des élections législatives, nous rencontrons aujourd'hui pour clôturer le bal, Nicolas Groëlly, président des Jeunes Pop qui a la particularité de ne pas être candidat mais qui soutient Jean-Loup Metton.

 

 


Qui êtes-vous ?

 

Je m’appelle Nicolas Groëlly, j’ai 23 ans. Diplômé d’un Master en Ressources Humaines, je prépare actuellement un Mastère Spécialisé « Business Development & Key Account Management » au sein de Reims Management School/Rouen Business School.

 

Je suis depuis près de 6 ans maintenant Responsable des Jeunes de l’UMP sur la 11ème circonscription des Hauts-de-Seine.

 

Enfin, professionnellement, je suis Manager Opérationnel pour une enseigne de la grande distribution où je manage une dizaine de collaborateurs et je gère près de 13 millions d’euros de chiffre d’affaire.

 

Quelles valeurs avez-vous souhaité défendre en intégrant l’UMP ?

 

J’ai toujours été intéressé par le débat politique. Toutefois, le révélateur qui m’a conduit à m’engager en politique est le débat datant de 2005 entre Nicolas Sarkozy et Jean-Marie Le Pen, débat au cours duquel Nicolas Sarkozy est parvenu à faire apparaître le FN pour ce qu’il est, à savoir un parti à l’idéologie archaïque, aux théories économiques infondées, et dont les frasques de ses chefs aux relents de national socialisme ont souvent fait honte à la République.

 

Face au traumatisme vécu par tous les républicains en 2002, il m’est donc apparu évident que je devais défendre mes idées et mes valeurs.

Or, mon éducation et mes convictions me poussent à défendre les valeurs suivantes :

- L’équité : Car je considère que la République doit garantir à chacun les mêmes chances de réussite.

- Le travail : Plus qu’un moyen de subvenir à ses besoins, c’est un véritable leitmotiv, une capacité d’apprendre sans cesse, de dépasser ses propres limites, et de participer, chacun à son niveau, au succès de la nation.

- Le mérite : Parce que chaque citoyen de bonne volonté doit être récompensé , et j’estime normal que ceux qui prennent plus de risques et fournissent plus d’efforts soient récompensés.

 

L’élection législative est-elle une élection importante ?

 

Cette élection est une élection nationale très importante et encore plus dans le contexte actuel.

La gauche a la majorité des départements, des régions, des mairies, et depuis quelques mois le Sénat.

Or, la réduction des déficits n’est pas une priorité de la gauche, et l’aggravation de l’état de nos comptes publics ne ferait que restreindre encore les marges de manœuvre de nos élus. De même, la campagne présidentielle socialiste nous a montré que le PS portait toujours les mêmes œillères idéologiques. Au lieu de se demander comment faire mieux avec moins de moyens et d’optimiser la dépense publique, les socialistes ne songent qu’à revenir sur l’ensemble des décisions prises par l’ancien gouvernement (réduction dun fonctionnaire sur deux, réforme des retraites, réforme territoriale)… Nombreux sont les électeurs qui ont voté pour la gauche parce qu’ils souhaitaient voir une alternance à la Présidence de la République. Mais, lors des législatives, les français doivent faire le choix de la raison, doivent dire non à ceux qui au nom de l’idéologie vont détruire la compétitivité française (sortie du nucléaire, augmentation du coût du travail, augmentation de la charge de la dette…).

 

Au niveau local, la situation est bien pire. En effet, alors que nous devons maîtriser les dérives idéologiques d’une gauche archaïque, notre circonscription est depuis trop longtemps représentée par un député communiste. La France est l’un des derniers pays du Monde à accorder du crédit à ce parti politique dépassé. L’utopie communiste a vécu, et aujourd’hui il ne reste en France que quelques bastions communistes dont la survivance n’est due qu’à un mode de fonctionnement basé sur le copinage.

De plus, il est évident que de propulser à nouveau un député communiste à l’Assemblée Nationale ne ferait que tirer une éventuelle majorité socialiste un peu plus à l’extrême gauche, et de fait, empêcherait tout consensus et toute alliance républicaine entre l’UMP et le PS sur les sujets cruciaux pour l’avenir de notre pays, ce dont la France a pourtant cruellement besoin !

 

Pourquoi Jean-Loup Metton ?

 

Jean-Loup Metton a prouvé au cours des années qu’il avait toutes les qualités d’un bon élu de proximité que ce soit en tant que Maire, Conseiller Général ou Conseiller Régional. La ville de Montrouge a une gestion saine, et la qualité de vie y augmente de façon constante. L’arrivée de la Ligne 4 du métro, le création du théâtre de Montrouge, la multiplicité et la diversité des commerces, la richesse de la vie culturelle… sont autant de raisons qui ont poussé les montrougiens à refaire confiance à M. Metton depuis 1994.

 

De plus, M. Metton est un élu de centre-droit, soutenu par l’UMP, qui n’est pas prisonnier d’une idéologie et qui saura défendre les intérêts de la nation mais aussi de la circonscription.

 

Un message à faire passer pour finir ?

 

Oui. Depuis la défaite de Nicolas Sarkozy aux élections présidentielles, j’ai pu constater d’une mobilisation extraordinaire de toutes les forces de la droite et du centre pour proposer aux français un vrai projet aux français, un projet économiquement responsable, socialement équitable, internationalement engagé.

 

Au niveau local, nombreuses sont les personnes qui nous rejoignent, estimant qu’il est temps de se mobiliser pour la défense de leurs valeurs, reconnaissant la qualité de la gestion de la ville, mais estimant qu’il faut lui trouver une succession sur le long terme. Ainsi, sous la direction de Thierry Virol, Responsable UMP de la 11ème circonscription des Hauts-de-Seine, nous travaillons avec force pour créer un vrai centre de réflexion capable de préparer l’avenir de notre circonscription, un endroit d’émulation, d’échange, de dialogue rassemblant des personnes partageant nos valeurs républicaines.

Aujourd’hui, alors que la fin de la campagne législative se dessine nous restons mobilisé jusqu’à la dernière heure, avec nos alliés du Nouveau Centre, pour échanger avec vous et vous convaincre du bienfondé de notre projet. Pour battre l’extrême-gauche, pour lutter contre l’idéologie, votez Jean-Loup Metton dimanche.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les évènements à venir

Aucun évènement prévu pour le moment.
Voir calendrier

Les derniers commentaires


Nos publicités

Echo(s) Sociaux

Echo(s) RSS