À Poitiers, les retraités « battent le pavé » pour revaloriser leurs pensions

À Poitiers, les retraités « battent le pavé » pour revaloriser leurs pensions

À l’appel de plusieurs syndicats, une trentaine de personnes s’est réunie devant la préfecture à Poitiers, mardi 6 décembre 2022, pour exiger une augmentation des retraites face à l’inflation.

« Il faut augmenter les salaires et non pas l’âge de départ à la retraite », a lancé Philippe Jalladeau, membre de la CGT, sur la place de la préfecture à Poitiers, mardi 6 décembre 2022.

Une trentaine de retraités a répondu présent à la mobilisation nationale, pour exiger une augmentation des retraites par rapport à la baisse du pouvoir d’achat et à l’inflation.

« Le compte n’y est pas »

Aux côtés de la CGT se trouvent d’autres syndicats comme FSU, Solidaires et FGR-FP. Tous « battent le pavé » sous la même bannière et avec une seule phrase en tête : « Le compte n’y est pas. »

En cause, la majoration de 1,1 % au 1er janvier 2022 par rapport l’inflation de 6,2 % en cours. Soit, selon les syndicats, l’équivalent de la perte de 2,5 mois de pension pour les retraités.

Des statistiques qui ont de quoi énerver Philippe Jalladeau : « C’est un premier temps de mobilisation le jour du conseil d’administration de l’Agirc-Arrco (caisse de retraite) avant d’organiser, plus tard, un nouveau rendez-vous. »

Lien source : À Poitiers, les retraités « battent le pavé » pour revaloriser leurs pensions