Accusé de propos conspirationnistes, Gaël Giraud rappelé à l’ordre par sa province jésuite

Ce scénario devient lassant :
1° j’ouvre ma gueule
2° je me fais taper (au mieux) sur les doigts
3° je me confonds en excuses archi-plates, je “téchouve” à mort.
4° rien n’y fait, le mal est indélébile, je suis grillé.

Dans quel monde idéologiquement implacable et ultra susceptible, vivons-nous ?

Salarié, je me souviens d’un temps où nous pouvions quasiment traiter le boss de fils de pute. S’il venait à l’apprendre –et il l’apprenait plutôt– ça glissait sur la carapace inaltérable de son indifférence, au moins jusqu’à la première restructuration. Les temps changent…

Répondre à ce message

Lien source : Accusé de propos conspirationnistes, Gaël Giraud rappelé à l'ordre par sa province jésuite