Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à trois ans de prison supplémentaires

La junte birmane a condamné ce jeudi 29 septembre l’ancienne cheffe du gouvernement civil Aung San Suu Kyi à 3 ans de prison pour violation de la loi sur les secrets officiels, a déclaré à l’AFP une source proche du dossier.

Le tribunal a également condamné son ex-conseiller, l’économiste australien Sean Turnell, ainsi que trois autres prévenus, à la même peine, selon la même source.

« Sean Turnell, Daw Aung San Suu Kyi et les trois autres ont été condamnés à trois ans de prison chacun en vertu de la loi sur le secret d’État », a déclaré cette source à l’AFP sous couvert d’anonymat, ajoutant que Suu Kyi ferait appel de son verdict. L’ancienne cheffe du gouvernement civil, renversé par les militaires en février 2021, fait l’objet d’un procès fleuve dénoncé comme politique par la communauté internationale.

Cette nouvelle condamnation vient s’ajouter aux 20 ans de prison déjà prononcés contre elle pour différents motifs, dont la fraude électorale et la corruption. Elle risque en tout plus de 120 ans de prison.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Lien source : Birmanie : Aung San Suu Kyi condamnée à trois ans de prison supplémentaires