Champignons : combien de kilos de cèpes ou de girolles avez-vous le droit de ramasser ?

La saison des champignons est de retour. Les fortes chaleurs et les averses de cette fin d’été ont favorisé leur sortie. Attention à la réglementation lorsque vous partez aux champignons.

Cèpes, girolles, coulemelle… les champignons sont de sortie ! Vous faites peut-être partie des chanceux qui connaissent les coins à champignons et qui en ont déjà trouvé depuis quelques semaines malgré la sécheresse de l’été.

Quel que soit votre lieu d’habitation, la loi encadre comme souvent la cueillette des champignons. Il y a des quantités à ne pas dépasser. Une réglementation pas forcément connue de tous.

Si vous ramassez des champignons dans une forêt publique, un bois communal ou une forêt d’Etat (forêt domaniale) gérée par l’ONF (Office national des forêts), vous n’avez pas le droit de repartir avec plus de 5 litres par personne et par jour. Soit une poche de 3 à 3,5 kg de champignons. Localement, les règles peuvent être plus strictes.

Dans les forêts privées, les champignons sauvages appartiennent logiquement au propriétaire du terrain et lui appartiennent “de plein droit”, comme le stipule l’article 547 du Code civil. Ramasser des champignons sur un terrain privé peut d’ailleurs être considéré comme du vol, d’après l’article  R163-5 du Code forestier : si vous êtes surpris avec moins de 10 litres de champignons, vous vous exposez à une amende de 750 € maximum, pour plus de 10 litres la sanction passe à… 45 000 € et 3 ans de prison !

Ça fait très cher pour une omelette…

Lien source : Champignons : combien de kilos de cèpes ou de girolles avez-vous le droit de ramasser ?