Coupe de France (3e tour) : le Stade Poitevin assure l’essentiel

Longtemps menés au score samedi 10 septembre 2022 à Bressuire, les Poitevins sont parvenus à inverser la situation dans le dernier quart d’heure pour décrocher la qualification.

Bressuire (R1) : 1
Poitiers (N3) : 2

Sur le papier, l’affiche entre le pensionnaire de N3, Poitiers, actuel leader, et une équipe tout juste reléguée en R1, Bressuire, avait de quoi susciter la curiosité. Et sur le terrain, même si ce n’est que le début de saison, la prestation a été de qualité entre deux équipes qui se connaissent bien. Soucieux de ne pas tomber dans ce qui avait tout d’un piège, les Poitevins sont bien en place avec un ballon qui circule, mais ni Ben Khémis ni Fourmy ne se montrent suffisamment dangereux pour tromper Sémillé bien présent sur sa ligne.

Le premier quart d’heure passé, les Bocains vont alors montrer les crocs avec plusieurs situations de bonne facture, à commencer par le centre d’Epagna bien repoussé par la défense (19e). Mis sur orbite par Battais, Epagna est à nouveau en vue sur une belle frappe que Mensah écarte (21e). Malgré tout, le portier visiteur ne pourra rien faire sur l’action suivante, Bodin-Paulet remisant parfaitement le centre pour Battais qui expédie le ballon dans sa lucarne (1-0, 31e). Imparable, et Bressuire prend l’avantage !

Fourmy et Diaby trouvent la faille

Certainement vexés, les Poitevins se voient refuser un but sur hors-jeu, tandis que Kibundu chauffe les gants de Sémillé, et qu’il faut une intervention sur sa ligne de Robert pour éviter le pire avant la mi-temps après une triple tentative. Le Stade Poitevin finit fort le premier acte, et va repartir sur le même rythme dans le second acte pour tenter de revenir, mais Padilla ne trouve pas la cible.
En difficulté, les Bressuirais tentent pourtant de doubler la mise avec Battais seul face à Mensah, mais c’est le gardien qui a le dernier mot (64e). Certainement l’action du déclic pour Poitiers qui va encore accélérer le jeu pour aller chercher le ticket pour le prochain tour, et ce malgré un nouveau sauvetage sur la ligne signé Lelaure.

L’égalisation vient sur corner avec la tête bien placée de Fourmy (1-1, 75e), avant que Diaby (1-2, 85e) ne vienne doucher tous les espoirs locaux sur une superbe frappe croisée que Sémillé ne peut que voir terminer sa course au fond des filets.
Le sort en est jeté, et c’est logiquement que les Poitevins l’emportent face à un FCB séduisant qui a produit du bon jeu. La marche était tout simplement trop haute.

La fiche

Mi-temps : 1-0.
Arbitrage : M. Brossard.
Buts : pour Bressuire, Battais (31e) ; pour Poitiers, Fourmy (75e) et Diaby (85e).

À chaud

Xavier Dudoit (entraîneur du Stade Poitevin) : « Cela n’a pas été simple et l’on s’y attendait. Sur l’ensemble du match, la qualification est méritée si l’on compare le nombre d’occasions. Je tiens à souligner une nouvelle fois notre état d’esprit. C’est notre force depuis le début de saison. On a fait montre de caractère face à des faits de jeu contraire. On a été mené score, on a eu un but refusé. Mais nous sommes restés concentrés et nous sommes parvenus à revenir avant de prendre l’avantage. On se qualifie sans déplorer de blessure durant la rencontre. En revanche, nous avons perdu Alexandre Durimel vendredi lors de la dernière séance de la semaine. Il est touché au genou et il doit passer des examens ce lundi. »

Lien source : Coupe de France (3e tour) : le Stade Poitevin assure l'essentiel