Coupe de France (3e tour) : Nieuil-l’Espoir tombe avec les honneurs contre Parthenay

Coupe de France (3e tour) : Nieuil-l’Espoir tombe avec les honneurs contre Parthenay

Nieuil-l’Espoir (R3) – Parthenay (R1) : 2-3 Rapidement réduits à dix, les joueurs de la Vienne ont pourtant donné du fil à retordre à des Deux-Sévriens qui sont parvenus difficilement à faire respecter la hiérarchie.

Nieuil-l’Espoir (R3) : 2
Parthenay (R1) : 3

Face à une formation évoluant deux divisions au-dessus, Nieuil- l’Espoir débutait mal la rencontre avec l’expulsion de Lanneau dès la 40e seconde pour une faute commise au milieu de terrain sur un attaquant adverse. Parthenay profitait de l’aubaine pour prendre le jeu à son compte.
En peu de temps, les visiteurs se créaient une multitude d’occasions, notamment par Goubeau, auteur de d’une belle tête qui s’écrasait sur la transversale (6e). Peu après, le meneur de jeu Deux-Sévrien décochait une lourde frappe de 25 mètres mais Lemarchal dégageait d’un poing ferme. Ce même Goubeau frappait de nouveau, Lemarchal déviait sur la transversale, mais le ballon revenait sur l’infortuné Fillaud, qui sur sa ligne de but, marquait contre son camp (0-1, 22e). Parthenay marquait un deuxième but, mais celui-ci était refusé pour un hors-jeu pas évident.

Nieuil-l’Espoir prend l’avantage

Nieuil-l’Espoir refaisait alors surface grâce à Guiraud qui récupérait un le ballon dans les pieds d’un adversaire avant de lancer judicieusement Labarussia côté droit. L’avant-centre décochait un tir tendu décroisé qui trompait Godet le gardien adverse (1-1, 33e). Relancés par cette égalisation, les locaux s’enhardissaient et prenaient l’avantage par Guiraud d’un tir qui trouvait le petit filet (2-1, 37e). Mais Parthenay n’avait pas dit son dernier mot et revenait dans la course en égalisant par Jenot (2-2, 40e).

Après une première mi-temps emballante, la seconde commençait sur le même tempo avec une nette domination de Parthenay mais qui n’arrivait pas à concrétiser malgré plusieurs belles occasions. Sur un contre rondement mené des locaux, Freboeuf commettait une grosse faute et se retrouvait expulsé à son tour (55e). À dix contre dix, les visiteurs gardaient toujours l’ascendant. Et, lors de la dernière demi-heure, les locaux reculaient. Malgré leur bonne volonté, ils concédaient un but par l’inévitable Goubeau (2-3, 80e). Parthenay tenait le bon bout et se qualifiait aux dépends de Nieuil, loin d’avoir été ridicule.

La fiche

Mi-temps : 2-2.
Arbitre : M. Mahaoudi.
Spectateurs : 100.
Buts : pour Nieuil-l’Espoir, Labarussia (33e), Guiraud (37e), pour Parthenay, Fillaud (22e, csc), Jenot (40e), Goubeau (80e).
Expulsions : à Nieuil-l’Espoir, Lanneau (1re) ; à Parthenay Frebouef (53e).
Nieuil l’Espoir : Lemarchal, Noyant, Alleau (T. Andreo 65′), Bassanetti, Fillaud, V. Andreo, Lanneau, Guiraud, Labarussia, Bellot, Kobe (Ferron 55′). Entraîneur, Guillaume Begay. Parthenay : Godet, Guerin, Ayrault, (Kouakou 71′), Freboeuf, Cisse (Pinto 73′), C. Maillet, B. Maillet, Jenot, Dabin, Goubeau, Garrido (Karombe 50′). Entraîneur, Philippe Souchard.

À chaud

Guillaume Begay (entraîneur de Nieuil-l’Espoir) : « On a fait un bon match, mais l’expulsion de Mathis Lanneau dès la première minute nous a été préjudiciable, notamment dans la dernière demi-heure où nous avons manqué de fraîcheur. Mais perdre de peu face à une R1, après avoir été mené 1-0 et avoir renversé la vapeur est déjà bien. J’espère que cette belle prestation bien rythmée va nous mettre en confiance avant le championnat. »

Philippe Souchard (entraîneur de Parthenay) : « Cela a été laborieux de notre part. Après avoir ouvert le score, nous n’avons pas su faire le break malgré plusieurs occasions. Cependant, la victoire est là et c’est l’essentiel. Le fait d’avoir eu une préparation tronquée en raison des terrains ne nous a pas arrangés. »

Lien source : Coupe de France (3e tour) : Nieuil-l'Espoir tombe avec les honneurs contre Parthenay