Cyclisme : Ribeiro Da Cruz remporte le Chrono Châtelleraudais

Mathias Ribeiro Da Cruz (Laval Cyclisme 53) a remporté la 20e édition du Chrono Châtelleraudais, samedi 10 septembre 2022 à Senillé Saint-Sauveur, pour deux petites secondes.

En 20 ans, le Chrono Châtelleraudais a, plus que d’autres courses, vu évoluer le cyclisme moderne. Michel Soulat le président de l’AC Châtellerault, le club organisateur, peut en témoigner. « Nous avons toujours autant de coureurs, mais nous comptons plus de seniors d’un niveau toujours plus élevé. Les jeunes sont moins nombreux, mais tous ceux qui se sont bien classés dans les épreuves précédentes que nous avons créées dans le cadre du Challenge contre-la-montre sont présents ».
De fait, entre les grimpeurs « coureurs de poches », les sprinters aux « grosses cuisses », les puncheurs à « la grosse caisse », il est de plus en plus difficile d’attirer des jeunes pour succéder aux Anquetil, Hinault, Cancellara, Chavanel (6 fois champion de France) et consorts : autant de spécialistes de l’épreuve chronométrée.

En 20 ans, la technologie a révolutionné la discipline. Les coureurs sont devenus des pilotes de chasse qui font corps avec leurs machines : ici on ne chasse pas que le poids, mais les millimètres dans les courbes, le moindre frottement des pièces mécaniques ou la résistance à l’air. L’ordinateur « du poste de pilotage » avec prolongateurs informe le pilote sur sa vitesse, autant que la puissance qu’il développe sa cadence de pédalage. Le pédalier est caréné, le bidon épouse les formes de la machine, les matériaux utilisés relèvent de l’aéronautique.

« Ça se joue à la pédale et le plus fort gagne »

Mathias Ribeiro Da Cruz (Laval Cyclisme 53), 1,92 m pour 79 kg, ne fait qu’un avec sa machine. « Avec mon gabarit je n’ai pas beaucoup de choix ». Classé 19e du championnat de France de contre-la-montre espoirs cette année, il s’appuie sur une technique frisant déjà la perfection dans les relances, face au vent ou dans les courbes prises à 70 km/h en descente. C’est dans un souffle que les spectateurs voient passer un avion de chasse qui s’impose avec deux secondes d’avance sur Benjamin Marais (Vendée U). « C’est la reprise après mon abandon dans le Tour de l’Avenir pour intoxication alimentaire. En contre-la-montre, il n’y a pas de stratégie ni d’excuses. Ça se joue à la pédale et, même pour deux secondes, c’est le meilleur qui gagne », confie-t-il. Chez les féminines, Manola Aude (La Roche/Yon-Vendée) s’impose. « Je ne m’attendais pas du tout à gagner. J’ai commencé le cyclisme l’année dernière en cadettes. Je vise une qualification pour le Chrono des Nations dans ma catégorie. »

Les classements

1re et 2e catégories : 1. M. Ribeiro Da Cruz (Laval Cyclisme 53) les 21,1 km en 26’44”, 2. B. Marais (Vendée U) en 26’46”, 3. L. De Vincenzi (Pau Vélo 64) en 27’02”.
3e catégorie : 1. A. Drotz (U Cosnoise) en 28’31”, 2. G. Marot (Team STS) en 29’02”, 3. L. Lepéculier (CA Civray) en 29’25”.
PC : N. Bastien (CRC Limoges) en 28’19”, 2. C. Labille (CAM Bordeaux) en 30’14”, 3. R. Bassaguet (Vélophile Naintréenne) en 30’32”.
Féminines : 1. M. Aude (La Roche-sur-Yon Vendée) en 33’33”, 2. N. Bonnin (La Roche-sur-Yon Vendée) en 33’59”, 3. M. Aguer (Mérignac VC) en 34’33.

Lien source : Cyclisme : Ribeiro Da Cruz remporte le Chrono Châtelleraudais