Devant la commission des lois, Gérald Darmanin apporte son soutien au préfet de la Vienne

Devant la commission des lois, Gérald Darmanin apporte son soutien au préfet de la Vienne

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin était auditionné mardi 20 septembre 2022 par la commissions des lois de l’Assemblée nationale. Il a apporté son soutien au préfet de la Vienne dans l’affaire des subventions versées à Alternatiba.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin était auditionné mardi 20 septembre 2022 par la commission des lois de l’Assemblée nationale, présidée par le Poitevin Sacha Houlié.  Il a été interrogé sur le projet de loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (Lopmi). Celui-ci prévoit, entre autres, 15 milliards d’euros supplémentaires sur cinq ans pour les forces de l’ordre, et aussi la création de 8.500 postes de policiers et gendarmes.

Dans son propos, Gérald Darmanin a apporté son soutien au préfet de la Vienne Jean-Marie Girier. La semaine passée, considérant que l’association Alternatiba ne respectait pas le contrat d’engagement républicain, en organisant des ateliers de désobéissance civile dans le cadre de son Village des alternatives, le représentant de l’État avait en effet fait savoir qu’il avait demandé à Poitiers et à Grand Poitiers de supprimer leur subvention. Une demande qui avait été localement contestée.

“La République, ce n’est pas n’importe quoi”

“C’est à bon compte que le préfet de la Vienne fait son travail de préfet de la Vienne. Il a parfaitement raison“, a déclaré Gérald Darmanin. “Il a pris cette initiative quand il a vu les choses qui se passaient sur le territoire qu’il a à administrer au nom de la République et je le soutiens parfaitement“.

Et le ministre de l’Intérieur d’ajouter : “La République, ce n’est pas n’importe quoi, n’importe où, avec l’argent public, C’est peut-être une différence politique mais il faut qu’on accepte d’avoir cette différence.”

La députée de la Vienne Lisa Belluco (EELV) et la maire de Poitiers Léonore Moncond’huy (EELV) avaient toutes les deux soutenu l’association Alternatiba, condamnant la teneur de la demande du préfet de la Vienne.

Lien source : Devant la commission des lois, Gérald Darmanin apporte son soutien au préfet de la Vienne