Face aux sanctions occidentales, la Russie veut débarrasser ses ordinateurs de Windows

Le système d’exploitation n’est désormais plus en vente en Russie et les mises à jour sont bloquées. Moscou veut donc faire passer le pays… à Linux.

La guerre en Ukraine va-t-elle donner un nouveau souffle à Linux, le système d’exploitation en open source qui vient de fêter ses 30 ans ? Selon le site économique russe Kommersant, le ministère du Développement numérique russe prépare de nouvelles règles pour se passer de Windows : pour bénéficier de préférences en matière de marchés publics et d’avantages fiscaux, les éditeurs de logiciels devront adapter leurs solutions à Linux.

Et pour cause, Microsoft a suspendu les ventes de ses logiciels (dont Windows) le 4 mars dernier, après l’invasion de l’Ukraine. De la même façon, le groupe américain a bloqué les mises à jour Windows 10 et 11 dans le pays. Si le contournement de cette interdiction est relativement aisée pour les particuliers, difficile pour l’administration de maintenir l’ennemi Windows sur les ordinateurs du pays.

Lire l’intégralité de l’article sur bfmtv.com

Lien source : Face aux sanctions occidentales, la Russie veut débarrasser ses ordinateurs de Windows