Fusillade dans une école russe : au moins 15 morts, dont 11 enfants

Le drame a eu lieu dans la ville d’Ijevsk dans le centre du pays. Le suspect a mis fin à ses jours, selon le ministère de l’Intérieur russe. Vladimir Poutine a dénoncé ce lundi un « acte de terroriste inhumain ».

Au moins 15 personnes ont été tuées, dont 11 enfants, au cours d’une fusillade dans une école d’Ijevsk, dans le centre de la Russie, un « attentat terroriste inhumain » selon le président Vladimir Poutine. « Le président regrette profondément la mort de personnes et d’enfants dans cette école où un attentat terroriste a été perpétré », a indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

« À la suite du crime, 15 personnes sont décédées, dont onze enfants et quatre adultes (et) 24 autres blessées dont 22 enfants et 2 adultes », a indiqué dans l’après-midi le Comité d’enquête, revoyant son bilan précédent à la hausse. « Le président souhaite la guérison aux blessés de cet attentat inhumain », a ajouté le Kremlin.

Le suspect, qui s’est suicidé selon les enquêteurs, portait un pull « noir à la symbolique nazie et une cagoule ». Il s’agit d’un ancien élève de cette école, Artiom K., né en 1988, ont-ils précisé dans un communiqué séparé. « On vérifie s’il était adepte des positions néo-fascistes et de l’idéologie nazie », selon la même source.

Les enquêteurs ont également publié une vidéo montrant le corps d’un individu allongé sur le sol, du sang autour du crâne et vêtu d’un pull noir sur lequel figurait une croix gammée rouge. « Les policiers ont retrouvé le corps de l’homme qui a ouvert le feu. Selon nos informations, il s’est suicidé », avait indiqué de son côté le ministère russe de l’Intérieur.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Lien source : Fusillade dans une école russe : au moins 15 morts, dont 11 enfants