Hautes-Pyrénées : plus de 35 balles tirées sur une maison à Aureilhan, une enquête pour tentative d’homicide ouverte

Une enquête pour tentative d’homicide a été ouverte par le parquet de Tarbes après une fusillade perpétrée dans la soirée du 29 octobre,cité Roussel à Aureilhan, où une maison a été ciblée par au moins 35 coups de feu.

” Ça a tiré plusieurs fois, puis ça a fait un gros boom.” Les habitants de la cité Roussel à Aureilhan ont vécu une soirée d’angoisse ce samedi 29 octobre. Tous évoquent une impressionnante fusillade, avec des tirs en deux phases, dirigée vers une seule habitation : celle de leurs voisins fraîchement installés dans le quartier.

” Vers 19 h 30, j’ai entendu un gros bruit et des bris de verre”, raconte une résidente. ” Je suis sortie  pour voir ce qu’il se passait. Devant la deuxième maison à côté de chez moi, j’ai vu une voiture jaune qui s’est encastrée dans le portail.” Si elle n’arrive pas à déterminer le modèle exact du véhicule, la dame est certaine qu’il s’agit d’une voiture ancienne. ” Les phares étaient grand allumés, les vitres cassées. ” 

Et à peine a-t-elle eu le temps de réaliser ce qu’il venait de se passer, qu’un individu est  arrivé en trombe et a ouvert le feu en direction de la même maison. ” Il était à mobylette ou à moto, je ne saurais dire. Mais il s’est arrêté, a tiré en mitraillant sur le mur de la maison de mes voisins avant de repartir.” En concertation avec son mari, la résidente n’a pas souhaité appeler la police dans un premier temps, ” pour ne pas avoir d’histoires.” Mais la scène de terreur ne s’est pas arrêtée là. Quelques instants plus tard, le même jeune serait revenu pour tirer à nouveau selon elle.” Cette fois, ça a fait une grosse explosion à la fin. J’ai même vu du feu, alors on est vite rentrés avec mon mari”, précise-t-elle.

Depuis, les occupants de l’habitation visée ont quitté les lieux. Le portail tient debout à l’aide d’une bétonnière. Les volets criblés d’impacts de balles sont tous fermés. Aux enquêteurs, ils ont affirmé ne pas comprendre pourquoi on a tiré sur leur maison, et ne pas savoir qui pourrait leur en vouloir à ce point.

35 douilles retrouvées

Selon nos informations, la police avertie après la deuxième phase de tirs, aux alentours de 22h30, a retrouvé 35 douilles de plusieurs calibres lors des investigations de police technique menées. Une douzaine de balles ont touché la façade de l’habitation visée, quatre ont percuté la voiture d’un voisin garée à proximité, et les autres étaient au sol, disséminées çà et là. De nombreux témoins ont assuré avoir vu deux véhicules impliqués dans la fusillade. ” Ça a mitraillé”, déclare un voisin proche présent au moment des coups de feu. ” Je m’apprêtais à aller me coucher quand j’ai entendu des tirs, puis comme une explosion plus forte.” 

Si la piste d’un règlement de comptes est privilégiée par la police, difficile pour les enquêteurs de savoir quel en est le mobile à ce stade. Les auditions des témoins se poursuivent et les images des différentes caméras de vidéosurveillance, situées à proximité des faits, sont actuellement exploitées.

L’affaire est prise très au sérieux par le parquet de Tarbes qui a ouvert une enquête du chef de tentative d’homicide, confiée au commissariat de Tarbes et aux services de la Police judiciaire (Pj) de Toulouse co-saisis. Le ou les auteurs des coups de feu sont activement recherchés.

Lien source : Hautes-Pyrénées : plus de 35 balles tirées sur une maison à Aureilhan, une enquête pour tentative d'homicide ouverte