Journée de mobilisation dans la Santé

Ce jeudi 22 septembre 2022, les personnels de la santé et du médico-social manifesteront à l’appel de la CGT au moment où l’Assemblée nationale ouvre les discussions sur le projet de loi de finances 2023. À Nancy, devant l’ARS à 14 heures.

Manif du 11 janvier- CGT Santé Action Sociale 54
Manif du 11 janvier (photo: CGT Santé Action Sociale 54)

La CGT alerte depuis longtemps sur l’inefficacité du Ségur et sur la dégradation qui se poursuit dans les secteurs de la santé, du social et du médico-social.
Sur la Meurthe-et-Moselle, plus de 300 lits d’hôpitaux ont fermé (le double par rapport à l’été 2021). Les personnels ont dû prendre sur eux pour aller dépanner dans des services qu’ils ne connaissaient pas.
Les médecins traitants et le 15 ont été fortement sollicités pour réguler l’accès à l’hôpital.
Dans le social et le médico-social, les travailleurs sont également épuisés en raison des sous-effectifs, de la perte de repères et de sens au travail, mais surtout du manque de reconnaissance (plus de 2 ans après la signature du Ségur, une partie des salariés de ces secteurs n’a toujours pas bénéficié de l’augmentation de 183 € par mois !)

Le budget de la sécu 2023

Durant tout l’été, la CGT a recensé des situations complexes et anormales auxquelles ont dû faire face les professionnels et les usagers. La CGT a pu en faire état auprès des députés et du délégué territorial de l’Agence Régionale de Santé qui ont accepté de nous recevoir… Nous voici donc à la rentrée 2022 à un moment crucial où vont se discuter à l’Assemblée Nationale, notamment, le financement de nos structures, du budget de la Sécurité Sociale pour 2023, mais surtout les choix cruciaux sur le système de protection sociale et de solidarité que nous voulons pour l’avenir !
Or, le syndicat déplore « la méthode du gouvernement qui semble rejouer la même partition qu’après le mouvement des gilets jaunes : les consultations citoyennes et les grands débats… avec le succès que l’on sait ! On ne veut pas de ‘’conseil national de la refondation’’, de ‘’conférence des parties prenantes’’, de ‘’fabrique du bien vieillir’’ ni encore de ‘’conférence sur le handicap en 2023’’ ou d’autres assises.
On veut des actes ! »

Lien source : Journée de mobilisation dans la Santé