La Turquie : puissance d’équilibre ?

Au lendemain d’un voyage à Samarcande, en Ouzbékistan, où il assistait au sommet de l’Organisation de la coopération de Shanghai, le président turc Recep Tayyip Erdoğan a annoncé que son pays souhaitait rejoindre cette organisation qui se présente comme une alternative à l’Occident. Depuis 2013, la Turquie est « partenaire de dialogue » de l’Organisation de la coopération de Shanghai (OCS), instituée (…)

Lien source : La Turquie : puissance d'équilibre ?