Le lycée de l’Arrouza met les bouchées doubles…

Jeudi matin, le lycée des Métiers de l’Arrouza (Lourdes), sous la tutelle du CFA (académie de Toulouse), en partenariat avec le lycée Lautréamont de Tarbes a accueilli, pour la neuvième fois consécutive, un groupe d’apprentis en première année de brevet de technicien supérieur, toutes options confondues (management en restauration, management en production culinaire et management en hébergement).

Issus pour les deux tiers d’entre eux d’un bac professionnel – signe que la “voie pro” mène également à du post-bac et vers des filières d’excellence –, ces dix-huit jeunes apprentis, âgés de 17 à 23 ans ont donc lancé un sacré pari sur l’avenir, dans le contexte d’après-Covid que nous connaissons, et dans le climat d’inquiétude lié à la guerre en Ukraine, dont les conséquences se font ressentir jusqu’au sein de la cité mariale, qui a déjà accueilli près de cinq cents réfugiés.

Formation en alternance

C’est dans ce contexte donc, que Frédéric Delga, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques, ainsi que Stéphanie Hamille, coordinatrice de l’unité territoriale du CFA, ont présenté l’établissement et souhaité à tous la réussite qu’ils méritaient pour cette nouvelle année d’études, qui sera marquée en alternance par vingt semaines de formation de trente-cinq heures à l’Arrouza et par trente-deux semaines dans les entreprises où ils sont déjà employés, dans le cadre d’un contrat d’apprentissage salarié.

Lien source : Le lycée de l’Arrouza met les bouchées doubles...