Ligue A : le Plessis-Robinson, qui accueille le Stade Poitevin, veut confirmer

Après un premier exercice en Ligue A plutôt réussi, le club francilien, qui accueille le Stade Poitevin ce mercredi 2 novembre 2022, a misé sur la continuité pour conserver sa place dans l’élite.

Le Plessis-Robinson
Stade Poitevin

Un pointu après l’autre. En l’espace de quatre jours, le Stade Poitevin va retrouver de l’autre côté du filet les deux attaquants qui ont animé les bouts de filet la saison passée. Il y a eu Chizoba, samedi, lors du match face à Nantes-Rezé, il y aura Samuel Jeanlys ce mercredi au Plessis-Robinson.

Après avoir tenté de s’exporter en Allemagne, du côté d’Herrsching, l’ancien Chaumontais était arrivé dans la Vienne en janvier pour aider le SPVB dans son opération maintien. Mission accomplie même si le fils de Moïse Jeanlys, lui aussi passé par le club poitevin entre 1994 et 1996, avait le plus souvent évolué dans l’ombre de son coéquipier brésilien.

Un groupe quasi inchangé

Il prend, en revanche, toute la lumière sous le maillot robinsonnais depuis cinq matchs puisqu’Antonin Rouzier, autre ancien Stadiste, est embêté par sa hanche et sera absent au moins pendant les trois prochaines semaines. De quoi lui permettre de tourner à 14,6 points de moyenne par rencontre.

En tout cas, l’arrivée de Samuel Jeanlys est le seul changement majeur dans une équipe francilienne qui avait découvert la Ligue A la saison passée. Un premier exercice dans l’élite réussi, avec une dixième place de saison régulière et un maintien tranquille en play-downs à la clé.

En place depuis 2013, Cédric Logeais a donc décidé de miser sur la continuité et la stabilité dans sa quête d’un nouveau maintien, en maintenant sa confiance au passeur Thomas Nevot, aux réceptionneurs-attaquants Hugo De Leon et Niko Suihkonen ainsi qu’aux centraux Nohoarii Paofai et Médéric Henry, relancé cet été en équipe de France par Andrea Giani, dans un groupe densifié cet été par les arrivées du réceptionneur-attaquant argentin Felipe Benavidez et du central US Tyler Mitchem.

Mais cela n’empêche pas le collectif francilien de démarrer ce nouvel exercice de manière plutôt poussive avec un seul succès décroché face à Cambrai (3-1) lors des cinq premières journées. Le PRVB, dominé samedi à Montpellier (0-3), a surtout lâché le derby, à domicile, face au Paris Volley (1-3) alors qu’il l’avait bien démarré en remportant la première manche. Un faux pas que Samuel Jeanlys et ses partenaires tenteront d’effacer ce mercredi face au SPVB. Pour lancer leur saison de la confirmation.

Mercredi 20 h.
Arbitres : M. Vanderbeeken et Mme Hepp.

Repères

> PLESSIS-ROBINSON
Classement : 13e (3 pts, 1v, 4d)
Dernier match : perd à Montpellier (3-0).
Absent : Rouzier (hanche).
L’équipe
1. De Leon (réc.-att., 1,98 m, Bré.)
3. Nevot (passeur, 1,94 m)
5. Jeanlys (pointu, 2,03 m)
6. Debes (libero, 1,85 m)
8. Mitchem (central, 2,11 m, US)
9. Suihkonen (réc.-att., 1,90 m, Fin.)
10. Paofai (central, 2 m)
11. Gnenegbe (passeur, 1,80 m)
15. Ponsin (réc.-att., 1,87 m)
18. Benavidez (réc.-att., 1,92 m, Arg.)
20. Henry (central, 2,12 m)
Prochain match : se déplace à Tourcoing dimanche 6 novembre.

> STADE POITEVIN
Classement : 12e (4 pts, 1v, 4d)
?Dernier match : perd contre Nantes-Rezé (2-3).
L’équipe
1. Elsafy (réc.-att., 1,90 m, Egy.)
2. Cannessant (libero, 1,90 m)
3. Noda (réc.-att., 1,90 m, Esp.)
4. Kozub (passeur, 1,86 m, Pol.)
5. Concepcion (cen., 2 m, Cub.)
6. Diverchy (passeur, 1,93 m)
9. Bouguerra (r.-a., 1,98 m, Tun.)
10. Durand (libero, 1,80 m)
11. Brahim (pointu, 2 m, Cam.)
13. Candido (poin., 1,99 m, Bré.)
14. Manavinezhad (r.-at., 2 m, Ir.)
21. Howe (central, 1,95 m, Can.)
22. Nikolic (cent., 2,08 m, Ser.)
Prochain match : reçoit Montpellier vendredi 4 novembre.

Lien source : Ligue A : le Plessis-Robinson, qui accueille le Stade Poitevin, veut confirmer