Loir-et-Cher : 300 sacs Vuitton volés dans un atelier

Des malfaiteurs bien organisés ont attaqué la semaine dernière l’atelier d’un sous-traitant du maroquinier de luxe, à Monthou-sur-Cher. Le préjudice est très important.

Il était deux heures du matin, dans la nuit de mercredi 7 à jeudi 8 septembre, lorsque plusieurs individus dont les visages étaient masqués par des cagoules ont attaqué l’atelier d’un sous-traitant de la marque de luxe Vuitton, à Monthou-sur-Cher, dans le sud du Loir-et-Cher. L’un d’entre eux était armé d’un pistolet. Ils ont menacé puis maîtrisé le gardien de nuit qui veillait sur les lieux, avant de forcer un coffre à l’aide d’une disqueuse.

Les malfaiteurs se sont
évanouis dans la nature

L’opération, visiblement bien préparée, n’a duré qu’une dizaine de minutes. Durant ce laps de temps, les malfaiteurs ont fait main basse sur environ trois cents sacs de luxe. Si le montant précis du préjudice n’est pour l’heure pas connu, la valeur marchande d’un sac Vuitton s’échelonne, selon les modèles, de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros, et peut dépasser des valeurs à cinq chiffres.
Potentiellement, la valeur globale des produits dérobés pourrait donc atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros. Quant aux dégâts matériels, ils s’élèvent à 120.000 euros.
Une fois alertés des faits, tandis que les malfaiteurs s’étaient évanouis dans la nature, les gendarmes de la compagnie de Romorantin-Lanthenay, dont ceux de la brigade de recherche, sont intervenus, ainsi qu’un technicien en identification criminelle. La procureure de la République de Blois, Charlotte Beluet, a confié l’enquête à la section de recherches de la gendarmerie d’Orléans. L’Office central de la lutte contre la délinquance itinérante est également saisi.

Des effractions similaires

Ce n’est pas la première fois que le site de Monthou-sur-Cher est ciblé par des voleurs. Il avait déjà subi une tentative d’effraction en janvier 2020 puis, dans la nuit du 19 au 20 février 2020, selon un modus operandi qui ressemble beaucoup au récent cambriolage, trois hommes encagoulés et armés avaient braqué le vigile chargé de la surveillance des lieux, dérobant une dizaine de sacs Vuitton.
Le procureur de Blois de l’époque, Frédéric Chevallier, avait alors évoqué « une délinquance organisée ».

Lien source : Loir-et-Cher : 300 sacs Vuitton volés dans un atelier