Message au Pakistan : l’Inde a réussi un tir de missile balistique depuis un sous-marin

L’Inde a tiré vendredi 14 octobre avec succès un missile balistique depuis un sous-marin à propulsion nucléaire de fabrication indienne, a annoncé le ministère indien de la Défense.

Ce test de « capacité de dissuasion nucléaire » réalisé par l’Inde en fait l’un des six pays au monde (avec les États-Unis, la Russie, la Chine, la France et le Royaume-Uni) doté de capacités de frappe et de contre-attaque nucléaires sur terre, sur mer et dans les airs.

L’essai de missile balistique, depuis un sous-marin « made in India », souligne en outre la progression de l’Inde vers la fabrication de son propre matériel militaire. Le géant asiatique est en effet l’un des plus grands importateurs d’armes au monde, et il dépend en la matière encore fortement de Moscou, son plus important et plus ancien fournisseur de matériel militaire, depuis des décennies.


Premier porte-avions « made in India »

L’Inde a mené des guerres et a des différends frontaliers anciens avec ses voisins dotés d’armes nucléaires, le Pakistan et la Chine. Le gouvernement de Narendra Modi a récemment dévoilé le premier lot d’hélicoptères d’attaque de fabrication indienne, conçus pour être utilisés dans des zones de haute altitude comme l’Himalaya, où ses troupes ont affronté des militaires chinois en 2020.

(Le clip indien en VO non sous-titrée)

 

Et en septembre elle a lancé son premier porte-avions « made in India », l’INS Vikrant, étape importante dans ses efforts visant à contrer l’affirmation militaire croissante de la Chine dans la région. L’INS Vikrant, entré en service après 17 ans de construction et d’essais, est avec 262 mètres l’un des plus grands navires de guerre au monde.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr


 

https://youtube.com/watch?v=V1ZkaOCR4AQ


 

L’inde tire un missile sur le Pakistan « par accident » : trois officiers limogés

JPEG - 58.3 ko
Le BrahMos est considéré comme l’un des missiles de croisière les plus rapides du monde

L’armée de l’air indienne a limogé ce mardi trois de ses officiers pour le tir accidentel en mars d’un missile de croisière sur le Pakistan, un pays rival de l’Inde et doté comme elle de l’arme nucléaire, à l’issue d’une enquête de plusieurs mois de New Delhi.

Il avait atterri à environ 125 kilomètres à l’intérieur du territoire pakistanais, sans toutefois provoquer de dommages corporels ou matériels. Dans un communiqué, l’armée de l’air a expliqué qu’une enquête sur l’incident avait révélé que trois officiers s’étaient rendus coupables de violation des procédures opérationnelles standard.

[…]

Le Pakistan avait déclaré qu’un « objet volant supersonique » se déplaçant à 40.000 pieds depuis l’Inde avait violé son espace aérien et frappé une zone civile inhabitée le 9 mars. New Delhi avait immédiatement reconnu l’erreur qui, selon Islamabad, avait mis en danger des avions civils.

L’Inde avait qualifié l’incident de « profondément regrettable » et promis des investigations au plus haut niveau. Le Pakistan avait exigé une enquête commune sur cette affaire et mis en doute la fiabilité des protocoles de sécurité nucléaire et en matière de missiles de New Delhi.

[…]

Le BrahMos est pourtant considéré comme l’un des missiles de croisière les plus rapides du monde. Il peut être tiré de la terre ferme, de la mer et des airs. Ce missile de croisière, qui vole à trois fois la vitesse du son et dont la portée est de 300 à 700 kilomètres, est mis au point en commun par l’Inde et la Russie. Son nom est une contraction des premières lettres du nom du fleuve indien Brahmapoutre et de la rivière russe Moskova.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

Lien source : Message au Pakistan : l'Inde a réussi un tir de missile balistique depuis un sous-marin