NM1 : Tarbes-Lourdes sur la bonne voie avant sa venue à Poitiers

Après avoir enregistré plusieurs blessures, les Pyrénéens semblent lancés en ayant remodelé leur collectif. Ils comptent s’offrir une troisième victoire consécutive sur le parquet de Poitiers ce vendredi 4 novembre 2022.

Poitiers
Tarbes-Lourdes

Pour Tarbes-Lourdes, le déplacement à Poitiers marque la fin d’une série de trois matchs à l’extérieur pour l’instant fructueux, avec des succès à Berck (76-82) et au Pôle France (71-77). Les dirigeants pyrénéens avaient demandé l’inversion de leur rencontre chez les jeunes pousses du basket français afin d’effectuer une tournée d’une semaine et limiter ainsi les allers-retours depuis les Pyrénées.

Saison terminée pour Mohamed Queta

Un avantage sur le plan économique mais également en termes de récupération. Et ce dernier aspect est précieux pour le club bigourdan, touché par les blessures depuis le début de saison. Lors de son succès face à Lorient (66-65), durant la troisième journée, l’Union a ainsi perdu pour le reste de la saison son imposant pivot Mohamed Queta, arrivé de Saint-Chamond (Pro B), victime d’une rupture du tendon rotulien. ?« J’aurai préféré perdre le match plutôt que perdre Mo », lâcha ce soir-là Chris Chougaz, le coach grec depuis 2019 de cette formation pyrénéenne, tant le joueur était dominant dans le jeu (13,7 points, 7,3 rebonds, 14 d’évaluation de moyenne) et également très important dans la vie de groupe. Pour ne rien arranger, l’Union s’est retrouvée avec un secteur intérieur décimé puisque le Néerlandais Craig Osaikhwuwuomwan est éloigné des parquets en raison d’une inflammation à la cheville.

Mike Joseph en renfort

Le club pyrénéen a alors fait appel à l’ancien poitevin Mike Joseph, écarté de Challans à deux journées de la fin la saison dernière. Quant au remplaçant de Craig Osaikhwuwuomwan, il se trouvait déjà sur place puisque l’Ukrainien Denys Noskov évoluait depuis le début de saison avec la réserve, en Prénationale. Ancien joueur de l’équipe première en 2016-2017, il était ensuite reparti jouer au plus haut niveau dans son pays, mais la guerre l’a poussé à revenir dans le Sud-Ouest où il conservait de bons souvenirs.

Petit à petit, Tarbes-Lourdes a donc retrouvé un équilibre. Et cela se voit sur le plan des résultats après un début de saison compliqué où rien n’aura été épargné à l’Union, comme lors de la fin de match houleuse lors de la défaite à Loon-Plage, la plus large de la saison (74-96). Ce soir-là, l’Américain Devante Wallace était sorti de ses gonds, s’accrochant avec un joueur adverse en première mi-temps, puis avait été proche d’en venir aux mains avec un autre à la fin avant d’adresser un vilain geste au public en sortant du terrain et de s’entailler involontairement le bras avec la vitre de la porte du vestiaire qu’il venait de briser en passant sa frustration. Meilleur marqueur de son équipe (15,5 points, 4,8 rebonds, 3,1 passes décisives pour 15,3 d’évaluation), l’ailier US avait été jusqu’ici irréprochable et pèse énormément dans le jeu.

Rémi Lesca toujours juste

Tout comme Ludovic Martel (9,6 points, 5,4 rebonds) ou l’inoxydable et toujours juste Rémi Lesca (9,6 points, 2,8 rebonds, 5,4 passes décisives). L’ex meneur de Pro A entre 2010 et 2020 (Pau-Lacq-Orthez, Châlons-Reims, Paris-Levallois, Boulazac) est le véritable maître à jouer de cette équipe parfaitement dirigée par l’excellent Chris Chougaz. Le PB s’en souvient. Solide, Tarbes-Lourdes était ainsi venu l’emporter à Saint-Eloi en octobre 2021 (72-77) et avait poussé le club poitevin à la belle en huitième de finale des play-offs. Après un début de saison compliqué avec quatre défaites lors des six premiers matchs, les Pyrénéens sont sur une autre dynamique. Et ils ont l’intention de poursuivre leur remontée en terminant sur une bonne note leur long road-trip afin de dépasser le PB au classement. Gare au roc de Bigorre.

Vendredi à 20 h,
salle Jean-Pierre Garnier.
Arbitres : MM. Bertorelle et Davidson.

Poitiers Basket
Classement : 8e (12 pts, 4v, 4d).
Dernier match : perd à Challans (83-80 a.p.).
Blessé : Jeanne (contusion osseuse).
L’équipe
3. Durand (1,88 m, ailier)
4. Prot (2 m, arrière)
5. Pontens (1,90 m, meneur)
9. Mendy (2 m, ailier)
12. Coulibaly (2 m, pivot, CIV)
13. Seymour (2 m, intérieur)
19. Touré (1,92 m, arrière)
25. Chambre (1,82 m, meneur)
26. Dargenton (2,03 m, intérieur)
45. Relphorde (1,98 m, arrière, US).
Prochain match : va à Vitré le vendredi 18 novembre.

Union Tarbes-Lourdes
Classement : 9e (12 pts, 4v, 4d)
Dernier match : gagne au Pôle France (71-77).
Blessés : Queta (rupture du tendon rotulien), Osaikhwuwuomwan (inflammation à la cheville).
L’équipe
0. Pharose (ailier, 1,99 m)
3. Cece (2 m, intérieur)
4. Lesca (1,80 m, meneur)
7. Morel (1,95 m, arrière-ailier)
11. Wallace (1,98 m, ailier, US)
14. Martel (2,08 m, pivot)
22. Wiscart-Goetz (1,88 m, arrière-ailier)
54. Joseph (2,03 m, intérieur)
55. Noskov (2,03 m, ailier, UKR)
Prochain match : reçoit Chartres le vendredi 18 novembre.

Lien source : NM1 : Tarbes-Lourdes sur la bonne voie avant sa venue à Poitiers