Poitiers : saisies d’armes et de drogue, une communication désaccordée

Les policiers ont saisi de la drogue et des armes lors d’opérations anti-stupéfiants menées à Poitiers. Mais la communication est désaccordée. Explications.

Les violons de la communication sont parfois désaccordés, chacun suivant une logique différente.

La police est écartelée ce mercredi 25 janvier 2023 entre les contraintes des deux autorités distinctes auxquelles elle est soumise.

D’un côté, l’autorité administrative, la préfecture, annonçait sur son compte Twitter ce matin la saisie d’armes et de plusieurs kilos de drogue lors d’opérations menées à Poitiers ; de l’autre, l’autorité judiciaire. La police, contactée sur cette opération, annonce qu’elle n’est pas autorisée à communiquer sur une enquête en cours !

Point de deal

Ces opérations ont été menées dans le cadre de la lutte contre les points de deal. Elle visait deux d’entre eux, la place de la Grand-Goule et le secteur de Saint-Éloi à Poitiers.

Les renseignements complémentaires sollicités sur le nombre d’armes, les quantités saisies et les éventuelles interpellations, sont restés sans réponse.

Quatre kilos de shit et deux armes

De source proche du dossier, les policiers auraient saisi 4 kg de shit, de la cocaïne et deux armes, un pistolet de marque Unique et un fusil de chasse.

Lien source : Poitiers : saisies d'armes et de drogue, une communication désaccordée