RER Européen : Une réalité dans la région Grand Est

Déployé dès le 11 décembre 2022, le Réseau Express Métropolitain Européen (REME) est un système de mobilité complet.

StrasbourgEurométropole©JDorkel
StrasbourgEurométropole©JDorkel

Décarboner les mobilités constitue un impératif politique qui nous engage et impose d’agir collectivement, à toutes les échelles. Pour se donner les moyens de cette ambition, l’Eurométropole de Strasbourg et la Région Grand Est ont décidé de dépasser leurs périmètres de compétences respectifs pour penser les mobilités quotidiennes à l’échelle du bassin de vie strasbourgeois, bas-Rhinois et transfrontalier.

Un schéma directeur des mobilités

Fruit d’un accord inédit initié dès 2021 au travers d’un schéma directeur des mobilités commun dont les prémices datent du Grenelle des mobilités de 2018, les deux collectivités proposent une nouvelle méthode de planification et d’aménagement du territoire à la hauteur des attentes des habitants et des acteurs locaux permettant de diminuer le recours à la voiture notamment sur les déplacements quotidiens les plus longs qui souffrent d’un manque d’alternatives.
Déployé dès le 11 décembre 2022, le Réseau Express Métropolitain Européen (REME) est un système de mobilité complet reposant sur trois piliers : un renforcement des dessertes ferroviaires périurbaines et régionales, le déploiement d’offres de cars express fiables et cadencées et une intermodalité facilitée pour rendre la combinaison la plus fluide et efficiente possible avec les transports en communs urbains et les modes actifs, comme le vélo.

carte REME
carte REME

Des alternatives crédibles à la voiture

« Le REME permet à notre bassin de vie transfrontalier de s’adapter aux enjeux de la mobilité d’aujourd’hui et de demain en organisant des alternatives crédibles à la voiture individuelle, dont les coûts d’usage sont voués à augmenter inexorablement et dont les impacts sanitaires et environnementaux doivent impérativement être réduits. L’objectif est bien de parvenir à une solution de transport durable qui s’adapte aux besoins réels des habitants, qui soit accessible et intuitif, garante d’un droit à la mobilité pour toutes et tous » explique Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole de Strasbourg.

Une révolution dans les usages

« Intensifier les dessertes ferroviaires, en proposant à terme sur chaque ligne desservant Strasbourg, un train à la demi-heure ou au quart d’heure, ou sur les secteurs dont la desserte est assurée par des cars express, une offre équivalente et cela, toute la journée, soir et week-end compris. Cette évolution constituera une véritable révolution dans les usages, nous en sommes persuadés. Parallèlement, l’offre d’accès en modes doux, de parking relais ou de rabattement par car sera étoffée pour répondre au problème du dernier kilomètre : l’objectif est bien que tout le territoire bénéficie d’un maillage d’offres rapides et cadencées, par des trains ou des cars express » ajoute Jean Rottner, président de la Région Grand Est.

Poursuivre l’offre ferroviaire

Le REME bénéficiera au plus grand nombre en couvrant efficacement l’ensemble du territoire. Il permettra de faciliter l’accès aux gares et aux stations de cars express grâce à une intermodalité qualitative, fluide et efficace. Ce dispositif vise la parfaite complémentarité avec le vélo grâce à l’aménagement d’itinéraires cyclables sécurisés et de solutions de stationnement.
Ce projet va devenir une réalité concrète dès le 11 décembre prochain, mais il va continuer à se déployer dans les années à venir : poursuite de l’augmentation de l’offre ferroviaire, développement des parkings relais, amélioration des itinéraires de rabattement, modes doux, billettique…
C’est en mutualisant et en coordonnant les politiques publiques que l’on parviendra à apporter des solutions crédibles aux habitants, compatibles avec les enjeux globaux de lutte contre le changement climatique. Nul doute que le REME incitera les autres collectivités de s’engager sur la même voie.

Lien source : RER Européen : Une réalité dans la région Grand Est