Sur le tournage, Drew Barrymore pensait que E.T. était un véritable extraterrestre

Temps de lecture : 2 min

L’actrice et ses partenaires de l’époque se confient dans une émission spéciale.

Drew Barrymore, alors âgée de 6 ans, dans E.T. l'extra-terrestre de Steven Spielberg (1982). | Capture d'écran Rotten Tomatoes Trailers via YouTube
Drew Barrymore, alors âgée de 6 ans, dans E.T. l’extra-terrestre de Steven Spielberg (1982). | Capture d’écran Rotten Tomatoes Trailers via YouTube

Le 1er décembre 2022, on célèbrera le quarantième anniversaire de la sortie française de E.T. l’extra-terrestre –une nouvelle qui colle salement le cafard à celles et ceux qui considèrent le film de Steven Spielberg comme un pilier de leur enfance.

Le casting original de E.T. s’est récemment réuni dans une édition spéciale de «The Drew Barrymore Show», talk-show produit par CBS et présenté par l’actrice depuis le 14 septembre 2020. Ces retrouvailles étaient destinées à célébrer le quarantième anniversaire du film, mais aussi à promouvoir la ressortie dans les salles américaines d’une version IMAX pour marquer l’événement.

Avant la première diffusion de l’émission, prévue pour le lundi 31 octobre, on a pu en visionner quelques extraits exclusifs. L’un concerne le comportement de la petite Drew Barrymore, alors âgée de 6 ans, sur le tournage du film. «Je pensais que E.T. était réel!», confie-t-elle à ses convives Dee Wallace (interprète de Mary, la mère), Henry Thomas (le héros Elliott) et Robert MacNaughton (Michael, le frère d’Elliott).

Une affirmation confirmée par Henry Thomas: «La première chose dont je me souviens est que nous étions sur le plateau, qu’il y faisait plutôt froid, et tu as demandé à la costumière s’il était possible d’avoir une écharpe pour E.T. car tu avais peur qu’il attrape un rhume. Ensuite tu lui as mis une écharpe autour du cou.» Sur les images, on peut voir MacNaughton acquiescer de la tête.

Vivant tout le temps

Dee Wallace a également raconté avoir vu la petite actrice s’adresser à E.T. comme s’il s’agissait d’un être vivant: «Comme on t’a trouvée en train de lui parler, on a raconté ça à Steve. À partir de là, il a mobilisé deux mecs afin qu’ils s’arrangent pour qu’il ait toujours l’air d’être en vie, et pour qu’il puisse réagir à chaque fois que tu t’adresses à lui.»

De quoi expliquer que le film soit aussi émouvant, poignant, magique, empreint d’une innocence et d’une sincérité qui continuent, quarante ans après, à pouvoir faire verser une larme aux plus insensibles d’entre nous.

Pour connaître la marche à suivre dans le but de voir l’intégralité de l’émission, il suffit de se rendre sur le site officiel de «The Drew Barrymore Show», dont ce n’était d’ailleurs pas la première édition spéciale consacrée à un film dans lequel apparaît l’actrice et présentatrice, puisqu’une réunion autour du premier Scream a également été organisée au cours de cette année 2022.

Lien source : Sur le tournage, Drew Barrymore pensait que E.T. était un véritable extraterrestre