Tarbes : il manque un millier de bénévoles dans les associations

Alors que le forum des associations a eu lieu ce week-end sous la halle Marcadieu, avec succès, la municipalité réfléchit à des solutions pour répondre à la crise du bénévolat.

Dans un monde associatif touché par la crise du bénévolat, et « fragilisé par la crise du covid » comme le souligne Jean-Paul Gerbet, adjoint au maire en charge de la vie associative, le forum des associations qui a eu lieu ce week-end sous la halle Marcadieu, avait pour objectif en particulier de « faire naître des vocations ».« Les associations représentent le cœur battant de la cité, une richesse humaine et sociale exceptionnelle qui fait le lien entre les habitants. Nous ferons tout pour qu’elles continuent à se développer » a plaidé le maire de Tarbes Gérard Trémège, lors de l’inauguration de la manifestation, samedi matin.

Manque de renouvellement

Sur les 600 associations que compte la ville de Tarbes, « nous évaluons le besoin à environ un millier de bénévoles » précise le premier magistrat de la capitale de la Bigorre. Par exemple, faute de bénévoles, des événements sportifs comme la Tarbipède organisée dans le cadre des fêtes de Tarbes, ont dû être annulés. « Il y a de nombreux présidents d’association qui commencent à être âgés et éprouvent des difficultés à trouver des successeurs. Un apport massif de nouveaux bénévoles permettrait d’alléger le fonctionnement de nombreuses associations et de soulager l’engagement de certaines personnes qui s’investissent énormément et depuis très longtemps » appelle de ses vœux le maire de Tarbes.

L’exemple de l’office municipal des sports

Pour donner une idée de ce qui pourrait être fait sur un plan plus général, Gérard Trémège cite l’exemple de l’office municipal des sports (OMS) de la ville de Tarbes qui a créé une structure avec notamment une réserve de 80 bénévoles environ, pour soutenir notamment l’organisation d’événements sportifs. « Nous sommes en train de réfléchir à plusieurs pistes pour tenter de trouver des solutions » quitte à « encourager certaines personnes à se lancer dans le bénévolat en les récompensant » avait répondu Jean-Paul Gerbet lors de la conférence de presse de présentation de l’événement. « Nous allons organiser bientôt une grande réunion avec les principales associations pour essayer de voir avec elles ce qui pourrait être fait pour répondre à cette problématique, même s’il n’y a pas de solution miracle ».
 

Lien source : Tarbes : il manque un millier de bénévoles dans les associations