Tarbes : la société MAB a conçu une étonnante maison “démontable” pour le salon Batimat

L’entreprise séméacaise MAB a réalisé dans ses locaux un stand, ou plutôt une maison démontable, qui sera acheminée jusqu’à Paris en camion, pour le salon Batimat. Une prouesse technique appelée à se développer. 

Batimat, c’est le salon annuel des professionnels du bâtiment, où on trouve toutes les nouvelles techniques et matériaux de construction. Et pour se distinguer parmi les 1300 exposants, les entreprises font appel à des fabricants de stands, qui réalisent ces structures éphèmères qui finissent leur vie à la benne. “Ce n’est plus dans l’air du temps”, assure Eric Raas, le patron de l’entreprise Menuisiers Agenceurs de Bigorre (MAB), mais aussi de Charpente Toiture Bigourdane (CTB) et de Métallerie Serrurerie de Bigorre (MSB), les trois entités regroupant 45 salariés, se trouvant sur le même site de Séméac. Et c’est justement cette complémentarité des compétences qui a permis l’émergence du projet. “Il nous a été soumis par la société Sepalumic, qui est notre fournisseur pour les profilés d’aluminium qui nous permettent de réaliser les fenêtres, les baies vitrées. Le défi était de réaliser non pas un stand, mais une vraie maison à ossature bois, intégrant toute la gamme des produits proposés par Sepalumic. Et cette maison doit être démontable par modules transportables par la route, elle est donc fabriquée hors-site, c’est-à-dire ici dans nos locaux, puis elle sera démontée, acheminée, et remontée à Paris.” 

À peine deux jours de construction !

Et il ne faut que deux jours pour “reconstruire” la maison. “Mais il a fallu bien plus de temps pour la concevoir et la réaliser”, poursuit Eric Raas, en glissant un regard vers Bertrand Thomas, son responsable des études qui a mis le concept en œuvre de A à Z. L’équipe des 30 commerciaux qui animera le stand à Paris, était précisément à Séméac ces jours-ci. “Franchement, c’est super, MAB a fait un super boulot”, avouent Olivier Cros, le DG de Sepalumic, et Quentin Rodde, son directeur marketing, “on a un super outil pour présenter toutes nos nouveautés, avec des profils toujours plus fins et discrets, mais avec des performances énergétiques sans cesse meilleures. L’avantage, c’est que dans la “maison”, il y a trois espaces bien distincts, adaptés à nos gammes de produits, de l’habitat collectif aux maisons d’architecte, en passant par la rénovation. Sans oublier la terrasse à l’étage, pour la convivialité.” Et puis, toujours dans un esprit environnemental, la maison sera démontée après le salon, et sera rapatriée dans les Alpes-Maritimes, où se trouve le siège de Sepalumic, où elle servira de showroom.

Et peut-être davantage ? “Oui, nous pensons développer le concept de la construction hors-site, maintenant que nous savons faire. L’idée est de construire les maisons en bois ici, dans nos locaux, avant de les installer. Sur le plan environnemental, outre les qualités thermiques des structures, l’impact est bien moindre qu’une construction classique, il y a moins de déchets sur le chantier, moins de nuisances. Et puis on ne subit pas les aléas des intempéries, puisqu’on les construit à l’abri.” Et après, ça ne prend que 2 jours de montage, car tous les blocs sont “finis”, les peintures intérieures sont faites, les bardages extérieurs, l’électricité et la plomberie, il n’y a plus qu’à brancher… Un concept des plus séduisants, mais on devine que c’est un peu plus cher qu’une construction classique. “Pas du tout, c’est moins cher, on fait des économies de temps, de déplacements, de tout.” Un concept qui a de l’avenir. 

Lien source : Tarbes : la société MAB a conçu une étonnante maison "démontable" pour le salon Batimat