Cauterets : La taxe d’habitation sur les résidences secondaires bientôt majorée au village

Alors que la commune de Cauterets a perdu 20% de sa population en deux recensements. On y compte par contre près de 5000 résidents secondaires.

Avec la validation du projet de la loi de finances 2023, certaines communes sous grande tension immobilière, dont les communes touristiques comme Cauterets, peuvent désormais majorer la taxe d’habitation sur les résidences secondaires. Jean-Pierre Florence, maire de Cauterets s’exprime sur ce sujet.

En quoi consiste ce projet de loi ?

L’amendement de la première partie du projet de loi de finances entend revoir les critères de définition des communes relevant d’une “zone tendue” faisant face à des difficultés particulières d’accès au logement. Dès lors, les communes concernées auront la possibilité de majorer la taxe d’habitation des résidents secondaires de 5 % à 60 %.

Cette possibilité est-elle bénéfique pour la destination ?

Le village a perdu 20 % de sa population entre les 2 derniers recensements. Cette érosion entraîne une transformation du parc immobilier de résidences principales en résidences secondaires, souvent locatives. Il en découle une inflation du prix du m2 à l’achat mais aussi une difficulté pour se loger à la saison ou à l’année. La fuite des résidents dans la vallée a de lourdes conséquences pour l’ensemble des services du village, et une vie à l’année qui en pâti également. Pour remédier à ces problèmes, nous avons acheté l’an dernier un immeuble de 7 logements, nous venons d’acheter l’hôtel Londres pour faire des logements saisonniers, et sommes en finalisation de discussion pour l’achat d’un troisième immeuble en centre-ville. À cela, un terrain va permettre la réalisation de constructions de maisons individuelles avec un bail réel solidaire pour fixer les personnes et éviter toute spéculation financière immobilière. Mais tous ces projets ont un coût, et le projet de loi de finances peut nous aider à financer nos efforts en investissements.

Ne craignez-vous pas une fuite des résidents secondaires ?

Les résidents secondaires sont un maillon fondamental de la vie économique du village à l’année. La population DGF est de 5800 pour environ 800 personnes à l’année. Notre volonté n’est absolument pas de les surtaxer pour les surtaxer. Nous souhaitons simplement les faire participer a minima à cet effort collectif sur les investissements immobiliers car les difficultés de logements sur la commune sont en partie liées à ce grand nombre de résidents secondaires. À aujourd’hui, aucune décision n’a encore été prise par le conseil municipal mais à titre informatif, le montant de la taxe d’habitation des résidents secondaires représente 1,133 million d’euros en 2021. Lorsque nous établirons les budgets prévisionnels 2023, la surtaxe pourra être un outil d’ajustement du projet communal responsable entre travailleurs, résidents permanents, saisonniers et résidents secondaires.

Lien source : Cauterets : La taxe d’habitation sur les résidences secondaires bientôt majorée au village