Les habitants échafaudent le futur du parc Coubertin

Comment aménager la vaste étendue qui borde la rue Pierre-de-Coubertin? C’est la question sur laquelle planchent des habitants du quartier, jusqu’à la fin de l’année.

Trois hectares de verdure au coeur du quartier des Couronneries. Le long de la rue Pierre-de-Coubertin, cette vaste étendue d’herbe, ponctuée de quelques arbres, d’un îlot de jeux pour enfants, d’un terrain de boules et d’un équipement de street workout (musculation et gymnastique en plein air), fait actuellement l’objet d’une concertation avec les habitants.
En effet, le chantier de renouvellement urbain du quartier prévoit que la grande allée piétonne qui démarre de la place de Bretagne, traversera cette zone pour conduire jusqu’au lycée Aliénor-d’Aquitaine. Dès lors, se pose la question des usages qu’on peut prévoir pour le reste de cette plaine.

Objectif: lever
les inconvénients
des différents
usages

La réflexion a débuté il y a plusieurs semaines avec les habitants, conduite par les animatrices de la mission « participation citoyenne » de Grand Poitiers, Emmanuelle Redien et Julie Le Bihen: « Tout est ouvert, avec quelques lignes directrices quand même: ne pas artificialiser la zone, l’ouvrir à des usages qui mélangeront les générations, sans exclure personne. » Une première réunion, le 15 octobre, a permis de dégager quatre thèmes: le jeu, la nature, la convivialité et le sport. Avec des idées tous azimuts: un bassin avec de l’eau pour la biodiversité, déplacer le terrain de pétanque, des terrains de basket accessibles 24h/24h, des grandes tables de pique-nique, un parcours à vélo réservé aux plus petits, etc.
Autant de thèmes sur lesquels les habitants étaient invités à discuter, samedi 5 novembre, pour la deuxième réunion. « L’objectif est d’identifier les inconvénients que pourraient générer ces idées, puis de les lever, ou de les assumer », explique Emmanuelle Redien. Pour mieux visualiser les enjeux, les idées sont traduites en dessins par Élisabeth Desmortier, facilitatrice graphique. Avec le concours de Claire Ribeaucourt, chargée de mission « conception paysage » à Grand Poitiers, elles vont créer un livret qui sera remis aux participants et accessible numériquement à tous. Une sorte de plan qui sera utilisé le 29 novembre, pour « marquer sur le terrain les différentes zones d’aménagement définies collectivement ». Un prochain rendez-vous en plein air, cette fois.

en savoir plus

L’important,
c’est de participer

La devise attribuée à Pierre de Coubertin tombe à pic pour l’organisation de la réflexion sur l’aménagement du parc qui borde la rue du même nom aux Couronneries. Pour motiver l’engagement des habitants du quartier, la mission « participation citoyenne » a multiplié les appels du pied. « Après le concert de l’été dans le parc, des animations ont été organisées auprès des habitants sur cette plaine, avec le centre d’animation des Couronneries et les animateurs de l’atelier d’artistes Chantier, explique Emmanuelle Redien. Il y a également des séances de porte à porte pour inciter les gens à participer. Et la mise en place d’une exposition à la Maison du projet. »

Lien source : Les habitants échafaudent le futur du parc Coubertin