Régionaux : le HBC Châtellerault en pleine reconstruction en Prénationale masculine

Régionaux : le HBC Châtellerault en pleine reconstruction en Prénationale masculine

Le club châtelleraudais a changé de cycle cette saison en Prénationale masculine et attends encore sa première victoire.

Lanterne rouge de Prénationale après six journées, le HBC Châtellerault court toujours après son premier succès. Pour sa cinquième saison sur le banc, Rey Hernandez est conscient du début de saison compliqué de son équipe et en décrit les raisons, sans langue de bois. « Nous avons perdu 80 % de notre effectif. C’était la fin d’un cycle, beaucoup ont arrêté pour des raisons professionnelles et des projets familiaux. On vient d’intégrer huit éléments qui évoluaient l’an passé en U17. On procède donc étape par étape . La première est de construire une nouvelle équipe avec un plan de jeu adapté aux caractéristiques physiques des garçons. La deuxième sera de gagner des matchs lors de la deuxième partie de saison. Il faut modifier notre philosophie de jeu. L’an dernier, j’avais une équipe composée de garçons très costauds qui exerçait une défense compacte. Cette saison, j’ai une équipe jeune avec des petits gabarits, on va s’appuyer sur nos qualités d’anticipation, de lecture de jeu, jouer sur notre vitesse en contre-attaque. Notre équipe est jeune, c’est forcément difficile avec l’exigence de la Prénationale. Six défaites en six matchs, ce n’est pas une catastrophe. C’est juste notre réalité. »

Pour compenser ce manque d’expérience, le coach d’origine cubaine ne ménage pas sa jeune troupe avec au programme quatre séances par semaine. « Le lundi c’est du spécifique au poste, le mardi c’est du physique et de la technique, le mercredi on bosse les schémas de jeux, le vendredi on travaille la mise en place tactique. On se doit de travailler encore plus dur que les autres équipes », insiste-t-il.

L’ancien professionnel (1) reste pragmatique quant aux objectifs et préfère mettre en lumière le travail de formation enclenché au sein du club qui frise les 250 licenciés. « Nous sommes dans une année de reconstruction. Notre objectif c’est donc le maintien. On enclenche un nouveau projet sur trois ans  donc une descente ne serait pas non plus une catastrophe. Pour la première fois, on mise sur notre académie de formation, et ce dès le plus jeune âge. On planifie tous les objectifs sportifs à tous les niveaux du club. On coordonne les séances avec tous les éducateurs. La formation, c’est l’avenir de notre club. »

Pour décrocher le maintien, le technicien pourra compter sur un groupe de dix-huit joueurs emmené par son demi-centre Étienne Princet et l’apport dans les buts de son compatriote Daneris Puerto Puentes, 42 ans. « Il est surnommé le grand-père.  Sa présence est tellement importante pour encadrer l’équipe » conclut-il avec le sourire.

(1) : il a évolué en Espagne, au Belarus, en Islande et en France à Saint-Cyr-sur-Loire.

Le programme

> Prénat. masc. (poule A), 7e j., samedi : à 21 h, Châtellerault – Aunis/La Rochelle/Périgny ; dimanche à 16h, Grand Poitiers – Brive/Corrèze.

> Excellence Rég. masc. (poule A), 7e j., samedi : à 21 h, Territoire Auxances et Clain – CAPO Limoges.

> Honneur Rég. masc. (poule A), 6e j., samedi : à 20h, Thouars/Parthenay – Mignaloux ; à 20 h 45, Loudun – Sud Deux-Sèvres ; à 21 h, Vivonne/Iteuil – Grand Poitiers, La Souterraine – Biard.

> N3F territoriale (poule A), 7e j., samedi : à 21 h, Prahecq – Grand Poitiers.

> Prénat. fém. (poule A), 6e j., samedi : à 21h, Biard – Grand Poitiers, Gond Pontouvre – Loudun, Mignaloux – Moncoutant.

> Excellence Rég. fém. (poule B), 6e j., samedi : à 19 h, Vivonne/Iteuil – Périgueux, Territoire Auxances et Clain – Corrèze ; à 20 h, CAPO Limoges – Haut Poitou.

Lien source : Régionaux : le HBC Châtellerault en pleine reconstruction en Prénationale masculine