Tarbes : des boîtes de Noël pour les plus démunis

Les élèves de 4e de la Segpa (section d’enseignement général et professionnel adapté) du collège Pyrénées, mènent un projet “caritatif” en partenariat avec le Secours Populaire pour distribuer des boîtes de Noël aux plus démunis. 

“Redonner confiance à nos élèves tout en aidant les plus démunis” : voilà l’objectif du projet piloté par Laurence Fruchard professeur à la Segpa (section d’enseignement général et professionnel adapté) du collège Pyrénées, en vente-distribution-logistique. Dans un esprit de solidarité qui préside au projet, le mardi, entre midi et deux, des élèves du “collège ordinaire” se mêlent à leurs camarades de Segpa et aux enseignants pour décorer des boîtes de Noël qui seront offertes aux personnes aidées par le Secours Populaire, individualisées en fonction de leur âge et de leur sexe. Chaque boîte fournie par des magasins de chaussures partenaires, contient “un truc chaud” (écharpe, bonnet ou tour de cou), “un truc bon” (biscuits, chocolats, bonbons, etc), un produit de beauté ou d’hygiène, un objet de loisir (livre ou bijou fantaisie) et un mot doux que les élèves de 4e de Segpa ont pris le soin (et le temps) de rédiger. Pour compléter les objets collectés, la vingtaine d’élèves de 4e de Segpa a aussi confectionné des disques à démaquiller lavables et des bougeoirs. Ces petites attentions sont issues des collectes dans les centres commerciaux, notamment le Carrefour market du boulevard Lacaussade de Tarbes près du collège Pyrénées, en partenariat avec le Secours Populaire. Les boîtes seront distribuées aux bénéficiaires dans les locaux de l’association caritative le 16 décembre prochain, après avoir été soigneusement préparées par les élèves.

“Redonner confiance à nos élèves”

“Cela permet à nos élèves de prendre confiance en eux, de s’exprimer à l’oral en présentant leur projet à un public qu’ils ne connaissent pas, dans un environnement également inconnu” explique Laurence Fruchard qui a travaillé dans le secteur de la banque et des assurances avant de se reconvertir dans l’éducation. “En Segpa, nous avons la possibilité de pouvoir fonctionner par projet et aussi par atelier de 6 à 8 élèves, pour préparer les élèves à la voie professionnelle. Par son côté humanitaire et caritatif, ce projet permet aux élèves de s’ouvrir aux autres et de les sensibiliser au monde professionnel et à la société”. Chargée des cinq Segpa des Hautes-Pyrénées à l’inspection académique, Julie Ibanez Lecomte, par ailleurs professeur des écoles et formatrice, est venue soutenir l’action de sa collègue. “Par la médiatisation de ces projets, nous avons la volonté de mettre en avant les réalisations de l’enseignement adapté qui offre aux élèves une prise en charge globale, en les considérant non pas comme de simples apprenants mais comme des individus à part entière. L’objectif de la Segpa est de redonner confiance à l’élève à travers un enseignement adapté qui va le mettre en réussite, par exemple en travaillant les compétences psychosociales et l’esprit d’initiative, et pour les élèves de 4e et 3e de favoriser la découverte du monde professionnel”. 

Lien source : Tarbes : des boîtes de Noël pour les plus démunis