Vienne : un coup de sabot à 170.121 euros pour le maréchal-ferrant blessé 

Un maréchal-ferrant en formation avait été blessé en 2013 à Moncoutant. La justice administrative vient d’augmenter son indemnisation après une mauvaise opération d’une vertèbre au CHU de Poitiers.

Neuf années après un coup de sabot ravageur, un apprenti maréchal-ferrant en formation vient de voir la justice administrative considérablement augmenter l’indemnisation de son préjudice.

Il avait été aggravé par un “geste technique inadapté” lors de son opération au CHU de Poitiers.

Le 8 novembre 2013, alors qu’il suivait une formation de maréchalerie à Moncoutant, le quinquagénaire recevait un coup de sabot provoquant une fracture à une vertèbre lombaire. 

Deux vis mal positionnées dans une vertèbre

Elle était prise en charge à l’hôpital de Bressuire puis au CHU de Poitiers six mois plus tard du fait de douleurs persistantes. Elles sont encore plus vives au réveil.

Le CHU reste sourd à la demande d’indemnisation du patient qui se décide à saisir la justice administrative. 

Elle lui avait octroyé dans un premier temps une somme de 74.730 euros. Le jugement du tribunal administratif de Poitiers rendu en juin 2020 constatait une faute lors de l’intervention. 

Un scanner avait révélé que deux des vis placées dans une vertèbre lombaire étaient mal positionnées. 

La cour administrative d’appel de Bordeaux a refait le calcul des préjudices à indemniser. Elle vient de le porter à 170.121 euros. Une augmentation principalement due par la révision à la hausse de l’incidence sur sa vie professionnelle des séquelles de l’opération ratée. 

Il ne peut plus pratiquer le yoga, le surf ou d’équitation

La justice a aussi revu à la hausse le préjudice sexuel lié à des troubles de l’érection lui octroyant 4.000 euros.

Elle a dû aussi, dans la longue liste des préjudices subis, chiffrer un préjudice d’agrément fixé à 10.000 euros par le maréchal-ferrant qui ne pouvait plus réellement pratiquer le yoga, le surf et l’équitation.

Il a obtenu 4.000 euros.

Lien source : Vienne : un coup de sabot à 170.121 euros pour le maréchal-ferrant blessé